recherche
anim.ch > Accueil > Agenda > 100 ans de la HETS-Genève
  
login
pass
  

   - 100 ans de la HETS-Genève -                                                                                                

 

 

La Haute Ecole de Travail social fête le Centenaire de l’Ecole d’études sociales pour femmes, créée en 1918. Si je prends la plume avec plaisir, c’est que j’ai fêté trois jubilés et m’apprête à participer au quatrième, celui que l’on va fêter très prochainement !
 
1958 : L’Ecole d’études sociales a quarante ans. J’y suis étudiante, en fin de première année. Je me souviens : je participe à la Revue écrite par quelques anciennes de l‘époque, dont Renée Piguet. Le sketch évoque les hebdomadaires visites d’institutions. Le mardi après-midi durant toute la première année de formation, nous visitons une institution. En commençant par une pouponnière et terminant par une institution pour personnes âgées. La Directrice, Marie-Louise Cornaz elle-même, accompagne ces jeunes étudiantes et deux étudiants. Toujours bien reçues, bénéficiant de présentations et d’explications, y a pourtant des institutions avec goûter, et des institutions sans goûter !


La Revue se termine comme par un envoi. Jacqueline Court qui joue le rôle de la Directrice est confortablement installée sur une chaise-longue. On annonce alors que 1958-1959 sera une année sabbatique pour Mademoiselle Cornaz. (on est Madame, à l’époque, que si l’on a passé la bague au doigt !) et qu’elle sera remplacée pour un an par Mademoiselle Jacqueline Wavre, maintenant Madame Jacqueline Berenstein-Wavre qui sera présente aux festivités du Centenaire.

 

1968 : L’Institut d’études sociales a cinquante ans : festivités plutôt sérieuses. Il y avait à l’époques cinq Ecoles à l’intérieur de l’Institut d’études sociales : l’Ecole de service social 1918,  l’Ecole de bibliothécaires 1918, l’Ecole de laborantines et laborants médicaux 1930,  l’Ecole d’assistantes de médecin 1953, l’Ecole d’animateurs socio-culturels 1962. Chaque Ecole avait sa soirée, avec une conférence, un débat, et peut-être un aspect festif. Je ne sais plus s’il y avait une journée ou soirée officielle. Probablement. En 1968,  j’étais responsable de formation à l’Ecole sociale depuis 1965.

 

1993 : L’Institut d’études sociales a septante-cinq ans. Je suis toujours encore responsable de formation. Cérémonie officielle  et fête les 2 et 3 octobre 1993.


Ce 23 mars 1993, évoquant le 23 mars 1918, date de l’adoption des « Statuts de la Société de l’Ecole d’études sociales pour femmes », Jacqueline Court (Ecole de bibliothécaire) et moi-même (Ecole de service social) présentons  le  livre  que  nous  avons écrit pour la circonstance, soit      « De l’Ecole des femmes à l’Institut d’études sociales. 1918-1993 ».  LESEDITIONSIES.

 

2018 : La Haute Ecole de Travail Social a cent ans.

Quatre jours de fête marqueront l’événement, les 11, 12, 13 et 14 octobre.

L’histoire reste à écrire.

 

Micheline Kretschmer

6 octobre 2018

 

 

« De l'École des femmes à l'Institut d'études sociales 1918-1993 » suivre le lien >

Jacqueline Court, Micheline Kretschmer

Date de parution : mars 1993

 

75 ans d'histoire... Il y a eu les grands idéaux de l'époque de fondation, juste après la première guerre mondiale, la crise des années 30, puis les années de guerre, d'après-guerre, mai 68, et toutes les autres étapes qui ont marqué ces 75 ans d'aventure. Tous ceux qui ont fréquenté cette institution trouveront dans cet ouvrage leurs souvenirs fredonnés sur un air connu. Ce qui n'empêchera pas d'autres de la découvrir…

 





← retour

autres éléments (4) dans "Mémoires et récits":
Articles rédactionnels  13.11.2018
100 ans de la HETS-Genève  09.10.2018
Une rencontre intergénérationnelle  12.09.2018
Des Abricots  07.08.2018