recherche
anim.ch > Journées > Journées anim et aînés > 2008 2eme 4 mars > SADIES
  
login
pass
  
SADIES
SADIES SA D.I.R. - FORMATION AVANCEE – EXTRAIT

Processus de soins

1. À l’arrivée du résident un recueil de données doit être rempli afin de définir les besoins d’assistances du résident. Les données sont saisies selon leur nature dans
les mémos ou le bilan en lien avec les 14 besoins.

2. En fonction de ce recueil de données, une première carte de soins AVQ (format graphique) est constituée.

Celle-ci a pour but de définir les actes courants de la vie quotidienne qui n’ont pas besoins d’un suivi précis avec validation.

Si des besoins précis doivent faire l’objet de validation régulière ou s’ils ne sont pas quotidiens, ils seront inscrits dans la carte des soins AVQ format texte (tous comme les soins techniques) avec génération automatique dans l’agenda pour planification
et validation.

3. Les traitements prescrits antérieurement à l’entrée dans l’établissement seront inscrits dans une première consultation ainsi que les diagnostics.
Tout contact ultérieur avec un médecin entraîne la création d’une consultation, si possible à l’avance pour planification et transmission des visites à faire au médecin avec le motif de la visite.
Lors de celle-ci, le rapport de visite, les prescriptions et demandes d’examen sont remplies. La visite est alors visée (bloquée) par le médecin.

4. Des observations régulières sont notées soit sous forme de macros cibles (observations de jour ou de nuit) par tout le personnel soignant soit sous forme de transmissions ciblées par le personnel qualifié.
Les transmissions ciblées font l’objet d’un suivi avec action et résultat, le suivi d’une même transmission ciblée peut se faire sur plusieurs jours.
L’utilisation d’un diagramme de soins n’est pas obligatoire mais possible (en option dans le programme)

5. Lors de colloques réguliers, les transmissions ciblées sont étudiées soit dans leur globalité soit sur un thème précis (une cible) à l’aide d’un projecteur vidéo et avec les moyens de tri et filtrage qu’offre le logiciel.

Les transmissions ciblées représentent un suivi sur le court terme au travers d’une observation quotidienne et d’une réaction immédiate.

6. Régulièrement et à l’étude des transmissions ciblées, un projet peut-être créé.
Le projet est assez proche d’une transmission ciblée, il demande la description d’un phénomène, de ses causes probables, d’objectifs et de moyens mis en œuvres.
Il demandera également à terme une évaluation avec soit la clôture du projet soit la poursuite dans un nouveau projet. Le projet représente un suivi sur le long terme.
Les actions à entreprendre sont étudiées sur plusieurs mois. Le projet peut-être de type « Soins infirmiers » ou « Projet Individuel d’animation »

7. La création du projet entraînera la décision d’actions à entreprendre. Ces actions viennent modifier ou compléter la carte des soins AVQ ou des soins techniques.
Le processus reprend alors au point 2.

Ainsi le véritable but du Dossier Informatisé du Résident est d’offrir un outil mettant à disposition toutes les informations permettant une réflexion à la fois sur le court terme et le long terme autour du résident et, partant de là, de développer tout l’aspect prévention qui est finalement le maître mot. (L’objectif final est de diminuer au maximum les situations d’urgence et les dégradations non pressenties).

Ceci n’est pas exhaustif et ne représente pas toutes les possibilités du DIR ou ce qui ce passe autour de la vie du résident. Mais cela représente le minimum qu’il faudrait avoir mis en place pour une utilisation performante.
 




← retour